Suite et fin de la saison

On dit que toutes les bonnes choses ont une fin. Je suis d'accord sur le plan matériel et celui du temps mais je trouve que, heureusement, elles sont pérennes dans la mémoire et l'esprit.

Alors voilà, la saison 2017 est terminée pour moi. Que retenir d'une saison aussi riche en émotions, en joies et parfois en désarrois ?

Avant de répondre à cette question, je vais faire un petit retour sur les quatre dernières semaines qui ont été très denses. Cinq jours seulement après les Mondiaux, nous sommes remontées dans l'avion direction PyeongChang, en Corée du Sud, pour découvrir le site des Jeux Olympiques de 2018. C'est un site plutôt original, avec un pas de tir venté et influant et une piste où les difficultés se trouvent en début de parcours, le tout sur de la neige artificielle car, malgré le froid, il y a peu de précipitations. Et la grosse difficulté du site c'est le décalage horaire. Ce n'est pas simple de s'endormir lorsqu'il est 14h en France et ce n'est pas simple non plus de dormir à 8h, heure locale, alors qu'il fait grand soleil dehors.
A la suite de cette semaine où j'ai plus subi le rythme de vie que performer, nous sommes revenues sur le continent européen, en Finlande et plus précisément à Kontiolahti. Malgré la fatigue du long voyage, j'ai réussi à me remobiliser pour effectuer mes deux meilleures courses de la saison avec une 7ème place sur le sprint suivie d'une 8ème sur la poursuite.
Puis, nous avons continué notre voyage en Scandinavie mais cette fois du côté d'Oslo pour la finale. J'y ai connu quelques malchances : la première sur le sprint où j'arrive au tir debout pendant une rafale de vent qui me fait perdre une minute en plus de mes deux balles loupées et la deuxième où je chute au début de la mass-start. Mon dos s'en souvient encore et que dire de ma carabine… Ce sont les aléas de notre sport ! Je termine malgré tout cette course qui clôturait la saison de Coupe du Monde avec la carabine de réserve sous un beau soutien du public d'Holmenkollen.

  • Tir en confrontation à Kontiolahti
  • Bris de carabine à Oslo
  • Le podium des Championnats de France

Je finis donc la saison de Coupe du Monde au 21ème rang mondial, très satisfaite de ma régularité avec 6 Tops 10, des podiums obtenus en relais et de notre belle médaille de bronze décrochée aux Championnats du Monde. Côté tir, je progresse bien et j'ai encore une belle marge de progression d'ici l'année prochaine, ce qui est de très bon augure ; côté ski, j'ai retrouvé de très bonnes sensations ce qui s'est traduit par des temps de ski régulièrement dans les cinq meilleurs. Bref, c'est un excellent bilan pour une deuxième saison en biathlon.

Enfin, pour conclure réellement cette belle saison, nous gagnons avec Justine Braisaz le team sprint des Championnats d'Europe des Douanes et je termine Vice-championne de France de la mass-start avec, en prime, et c'est très important pour moi, le fait d'être la meilleure tireuse du jour avec un 18/20 dans des conditions ventées mais surtout avec ma nouvelle carabine. Et oui, j'avais en projet en début de saison de faire une nouvelle crosse (la partie arrière en bois de la carabine), que j'avais dessinée et travaillée avec Simon Desthieux et Franck Badioux cet hiver. Je comptais la finir et l'utiliser à la reprise de l'entrainement en Mai prochain mais le destin en a voulu autrement. Aussi, nous l'avons rendu tirable pour le weekend des Championnats de France où je l'ai donc finalement utilisée. J'en suis vraiment très satisfaite et je suis déjà heureuse des sensations que j'ai pu avoir avec cette nouvelle carabine ! Affaire à suivre…

Place maintenant à un repos vraiment nécessaire cette année pour viser, à la reprise, toujours plus haut, plus loin et plus fort !

Bien sportivement.

Le 30/03/2017

Contact

Les champs indiqués par une étoile doivent obligatoirement être renseignés.

Contact